Nova Q10 micellaire naturelle lipophile hydrophile

Notre science - votre santé

Nova Q10 cholestérol et les statines

L'utilisation thérapeutique des inhibiteurs de la HMG CoA -reductase (statines) et son association avec la diminution du co- facteur indispensable coenzyme Q10

Introduction
Les inhibiteurs de la HMG -coréductase ou statines sont de façon évidente le groupe de médicaments le plus efficace pour réduire le LDL cholestérol. Ces médicaments ont été associés à une influence bénéfique  sur la morbidité et la mortalité cardiovasculaires. Avec pour résultat que ces statines sont devenues les médicaments les plus couramment prescrits
aux Etats -Unis avec plusieurs millions de malades qui les absorbent de façon régulière. Selon les plus récentes indications données par le NCEP (National Cholesterol Education Program), leur utilisation a été élargie, de sorte que des patients présentant des taux bas normaux de cholestérol sont maintenant traités avec l'espoir d'une incidence favorable sur les congestions cérébrales et l'infarctus du myocarde.Les statines sont d'une utilisation courante ches les personnes âgées et ont reçu un accueil favorable de la communauté médicale. On reconnait aux statines un effet significatif sur l'inflammation et la stabilisation des plaques athéromateuses.
Il est à présent bien établi que la voie du mévalonate est utilisée non seulement pour la biosynthèse du cholestérol, mais aussi dans celle du co-facteur essentiel à la production de l'énergie cellulaire, le coenzyme Q10 (CoQ10, ubiquinone). En tant que tels, les inhibiteurs de la HMG CoA réductase bloquent la production du cholestérol et du coenzyme Q10 (Rudney 1981, Goldstein 1990). Cette interaction entre médicament et élément nutritif a été revue par Bliznakov, 1998 et 2002.

Les preuves scientifiques bien établies sont les suivantes :
1 -  Les statines bloquent à la fois la biosynthèse endogène du cholestérol et celle du CoQ10 en inhibant un enzyme, la HMG -CoA réductase, diminuant ainsi la production de mévalonate, précurseur du cholestérol et du CoQ 10.
2-   Le CoQ10 est indispensable à la production de l'ATP dans les mitochondries et c'est un puissant anti-oxydant des lipides présents dans les membranes cellulaires et véhiculés par les LDL. Le CoQ10 est biosynthétisé par l'organime et est aussi apporté par l'alimentation.
3 -  Les diminutions du CoQ10 dues à l'action des statines vont plus loin qu'une simple interaction médicament -élément nutrtitionnel. On a la preuve évidente d'une diminution significative du CoQ10 chez l'homme et chez les animaux lors d'un traitement par les statines.
4 -  Les preuves scientifiques ont été confirmées de l'existence de conséquences néfastes sur le coeur consécutives à une déficience en CoQ10 chez l'homme et chez les animaux.
5 -  La déficience en CoQ10 induite par les statines est en rapport avec la dose de statines utilisée et les effets cliniques sont particulièrement marqués chez les personnes âgées et chez ceux qui présentent des antécédents de déficience cardiaque congestive (CHF : Congestive Heart Failure).
6 -  La déficience en CoQ10 due aux statines peut être complètement corrigée avec une supplémentation de CoQ10.
7 -  La supplémentation en COQ10 est sans danger et n'a pas d'influence négative sur les effets anticholestérol, ni sur les effets anti-inflammatoires des statines.
8 -  Nous sommes en train de vivre une véritable épidémie de CHF aux Etats -Unis. Environ 4,8 millions d'Américains sont atteints de cette affection. La moitié d'entre eux va mourir dans les 5 années qui viennent. Chaque année, 400.000 nouveraux cas sont diagnostiqués : voir sur http://www.nhbi.nih/gov/health/public/heart/other . Même si les raisons de cette épidémie sont encore inconnues à  ce jour, la déficience en Coq10 consécutive à l'administration des statines n'a pas été écartée en tant que facteur favorisant.
9 -  Tous les essais sur grande échelle des statines ont écarté des études les patients présentant des troubles cardiaques NYHA classes III et IV, de sorte qu'aucune étude n'a été faite sur l'innocuité de l'administration à long terme des statines.

(Peter H. Langsjoen, M.D., F.A.C.C., cardiologue à Tyler, Texas)

Veuillez trouver ici les études scientifiques appropriées

cliquez ici pour imprimer cette page

   Copyright 2014 Nova Q10©